haire

haire [ 'ɛr ] n. f.
• v. 980; frq. °hârja « vêtement grossier fait de poil »; cf. all. Haar et angl. hair « cheveu »
1Didact. Grossière chemise de poils de chèvre, de crin, portée à même la peau par esprit de mortification et de pénitence. Porter la haire et le cilice. « Laurent, serrez ma haire avec ma discipline » (Molière).
2Techn. Première forme que présente le drap quand les poils n'ont pas encore été soumis au foulage. Drap en haire.
⊗ HOM. Air, aire, ère, erre, ers, hère, 1. r.

HAIRE, subst. fém.
Chemise grossière, faite de crin ou de poil de chèvre, que l'on porte à même la peau par esprit de mortification. Les jeûnes, la haire du religieux, la chaise de clous du faquir doivent être récompensés (MICHELET, Journal, 1820, p. 76). Haires, cilices, disciplines, Port-Royal usait peut-être de tout cela, mais avec beaucoup plus de modération que les autres saints de l'époque (BREMOND, Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 247). Les suppliants portaient sous la robe, attaché à la haire de crin, un martinet (MORAND, Flagell. Séville, 1951, p. 18).
TEXT. Drap en haire. Drap encore grossier, parce qu'il n'a pas été soumis au foulage. (Dict. XIXe et XXe s.).
Prononc. et Orth. : [] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol et Hist. 1. a) 1re moitié du Xe s. haire « chemise faite de crin que l'on porte par mortification » (Jonas, éd. G. de Poerck, 25); b) ca 1170 « étoffe grossière » (Rois, éd. E. R. Curtius, 100, 11); 2. 1723 drap en haire technol. (SAVARY). De l'a. b. frq. harja « vêtement grossier fait de poils » (cf. a. h. all. harra « id. »), FEW t. 16, p. 169a. Fréq. abs. littér. : 19. Bbg. SAIN. Sources t. 1 1972 [1925], p. 12.

haire ['ɛʀ] n. f.
ÉTYM. V. 980; du francique harja « vêtement grossier fait de poil ». Cf. all. Haar et angl. hair « cheveu ».
1 Petite chemise faite d'une grossière étoffe de poil de chèvre ou de crin, portée à même la peau par esprit de mortification et de pénitence. || Porter la haire et le cilice. || La haire et la discipline (cit. 1) de Tartuffe. || Prendre la haire : commencer une vie de pénitence.
1 (…) tels désirs (amoureux) sont (…) capables de remèdes matériels (…) Les haires de nos aïeuls étaient de cet usage; c'est une matière tissue de poil de cheval, de quoi les uns d'entre eux faisaient des chemises, et d'autres des ceintures à gêner leurs reins.
Montaigne, Essais, II, XXXIII.
2 Chaque matin, j'offrais humblement mon dos à la discipline, et pour que la réparation fût proportionnée au scandale que j'avais causé, je portais habituellement une haire armée de petites pointes de fer.
Stendhal, Romans et nouvelles, « Souvenirs d'un gentilhomme italien ».
2 (V. 1170). Techn. Tissu grossier dont on fait les vêtements de travail des brasseurs.Première forme que présente le drap quand les poils n'ont pas encore été soumis au foulage.(1723). || Drap en haire.
HOM. 1., 2. et 3. Air, aire, ère, erre, ers, 1., 2. et 3. hère, r; formes des v. airer et errer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • *haire — ● haire nom féminin (francique harja) Petite chemise en étoffe de crin ou de poil de chèvre portée par les ascètes par esprit de pénitence. ● haire (citations) nom féminin (francique harja) Jean Baptiste Poquelin, dit Molière Paris 1622 Paris… …   Encyclopédie Universelle

  • haire — HAIRE. s. f. (l H s aspire.) Espece de petite chemise faite de crin, ou de poil de chévre, que l on met sur la peau par esprit de mortification & de penitence. Rude haire. porter la haire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Haïré — Géographie Pays  Mali Région Mopti Cercle …   Wikipédia en Français

  • hăire — HĂÍRE, hăiri, s.f. (Rar) Acţiunea de a hăi2 şi rezultatul ei; strigăt de îndemn pentru vite; hăit1. – v. hăi2. Trimis de gall, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  hăíre s. f. (sil. hă i ), g. d. art. hăírii; pl. hăíri Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa …   Dicționar Român

  • haire — Haire, f. penac. Est une chemisette sans manches, faite de crin de cheval, que ceux qui veulent macerer leur corps vestent sur la chair nue, Cilicium, Indusium setaceum. Ainsi dit on, Porter la haire, pour faire penitence, ou chastiment de son… …   Thresor de la langue françoyse

  • haire — (hê r ) s. f. 1°   Petite chemise de crin ou de poil de chèvre portée sur la peau par esprit de mortification et de pénitence. •   Laurent, serrez ma haire avec ma discipline, MOL. Tart. III, 2. •   Le moine secoua le cilice et la haire, BOILEAU… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Haire — John Edwin Haire, Baron Haire of Whiteabbey (* 30. Oktober 1870; † 7. Oktober 1966) war ein britischer Politiker (Labour). Karriere Bei der allgemeinen Wahl 1945 wurde er ins Unterhaus gewählt. Dort vertrat er Wycombe (Südost England). Er konnte… …   Deutsch Wikipedia

  • HAIRE — s. f. (H s aspire.) Espèce de petite chemise faite de crin ou de poil de chèvre, que l on met sur la peau par esprit de mortification et de pénitence. Rude haire. Porter la haire. La haire et le cilice …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HAIRE — n. f. Espèce de petite chemise faite de crin ou de poil de chèvre, qu’on appliquait sur la peau par esprit de mortification et de pénitence. Porter la haire. La haire et le cilice …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Haire — This interesting name is of Norman French and early medieval English origin, and is one of the variant forms of the more familiar name Ayer, which is a nickname surname for a man who was well known to be the heir to a title or a fortune. The name …   Surnames reference


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.